Blog d'un passionné d'économie sur l'assurance auto

Assurance Auto

Quelques informations sur le conducteur secondaire

Le conducteur secondaire est souvent un membre de la famille de l’assuré qui conduit quelquefois le véhicule. Il n’est pas tenu de payer une cotisation, mais il bénéficie des mêmes couvertures que l’assuré en cas de sinistre. Le conducteur secondaire est une personne habilitée à conduire le véhicule assuré sans que le conducteur principal soit obligé de contacter l’assureur à chaque fois qu’elle souhaite prendre le volant. Il peut s’agir du conjoint ou de l’enfant du souscripteur. Le conducteur secondaire est inscrit dans le contrat Si le souscripteur d’une assurance auto souhaite passer de temps en temps le volant de sa voiture à des membres de sa famille, il peut les inscrire en tant que conducteurs secondaires dans le contrat d’assurance auto afin d’éviter de contacter l’assureur à chaque fois qu’ils doivent conduire. En effet, selon les offres d’assurance, il est possible d’inscrire une ou plusieurs personnes au titre de conducteur secondaire. Le conducteur secondaire ne peut se substituer au conducteur principal pour le paiement des cotisations en cas de défaillance. Il ne peut également pas être responsable des déclarations faites par l’assureur au moment de la souscription ou des modifications apportées au fil du temps. Le niveau de bonus-malus du conducteur secondaire change en fonction de sa part de responsabilité dans les accidents pendant la durée de l’assurance auto. L’indemnisation du conducteur secondaire En général, le conducteur secondaire profite des mêmes garanties que le conducteur principal. En cas de sinistre, le niveau d’indemnisation et les franchises applicables sont les mêmes. Si le conducteur secondaire conduit le véhicule trop souvent, l’assureur peut évoquer la fausse déclaration pour résilier le contrat. Avant d’inscrire un ou plusieurs conducteurs secondaires, informez-vous auprès de votre assureur pour connaitre les conditions d’indemnisation. Comparez les offres en ligne afin de trouver le contrat qui vous permet de profiter d’une couverture satisfaisante à des tarifs...

Read More

Quelques informations sur le prêt du volant

Le prêt du volant est une clause du contrat d’assurance auto qui permet de prêter sa voiture à un conducteur exceptionnel. La définition de cette clause varie d’un contrat à l’autre : il est fortement recommandé de bien s’informer avant de s’engager pour profiter des meilleures conditions lorsque vous prêtez votre véhicule. Pour pouvoir prêter sa voiture sans contrainte, pensez à souscrire une clause « prêt du volant ». Cependant, cette clause est soumise à certaines conditions : il faut que le prêt soit vraiment exceptionnel et les déplacements doivent être d’ordre privé. Découvrez les différents cas qui peuvent se présenter et les différents types de couvertures qui découlent de la souscription d’une clause « prêt du volant ». Que se passe-t-il en cas d’accident ? Si le conducteur exceptionnel est responsable d’un accident de la circulation, avec la clause « prêt du volant », vous êtes certain de bénéficier d’une indemnisation pour les dommages subis par les tiers. En cas de blessures, le conducteur exceptionnel est également indemnisé. Selon l’assureur, une franchise peut être appliquée, en particulier lorsque le conducteur ponctuel est jeune avec un permis de moins de trois ans. Pensez à vous informer sur les cas où l’assureur applique une franchise. Tant que vous ne connaissez pas le montant des franchises que vous devez payer, évitez de prêter votre voiture. Si vous avez souscrit en tant que conducteur exclusif, vous devez absolument avertir votre assureur si vous prêtez votre voiture à un conducteur ponctuel, même s’il s’agit de votre conjoint, de votre enfant ou d’un ascendant. Les cas de prêt du volant autorisé par les assureurs Aucun dispositif légal n’interdit le prêt du volant, mais pour limiter les risques, les assureurs ont établi des règles. Si votre contrat d’assurance auto ne vous permet pas de prêter votre voiture, la garantie responsabilité civile fonctionne en cas d’accident découlant de la responsabilité d’un conducteur ponctuel. Par contre, les dommages matériels de votre véhicule ou les dommages corporels subis par le conducteur ne sont pas pris en charge. Les assureurs définissent minutieusement les cas de prêt du volant autorisé et proposent l’une des formules suivantes : prêt du volant sans restriction et sans franchise en cas d’accident prêt du volant avec franchise en cas d’accident prêt du volant permis sauf...

Read More

Le relevé d’information, tous les renseignements sur le conducteur

Le relevé d’information est un document rédigé par l’assureur afin que tout le passé de conducteur de son client soit visible en une seule lecture. Toutes les déclarations de sinistres, la part de responsabilité dans chaque accident ou encore le niveau de bonus et de malus y sont indiqués. En cas de changement d’assureur, vous devez demander votre relevé d’information. Le relevé d’information ou RI est un document que l’assureur doit fournir à ses clients à chaque échéance de l’assurance auto et en cas de résiliation du contrat. Il résume tout le passé du conducteur et permet d’évaluer son taux de sinistralité. Informez-vous en ligne pour connaitre les démarches pour en faire la demande. Que trouve-t-on dans le relevé d’information ? Ce document indique les noms, les prénoms, la date d’obtention du permis, la date de souscription du contrat, etc. On y trouve également toutes les informations qui concernent la voiture assurée : marque, modèle, date de mise en circulation, etc. Si le conducteur est impliqué dans un accrochage, l’assureur le marquera dans son relevé d’information : sa part de responsabilité, le montant de l’indemnisation, son niveau de bonus ou de malus et autre détail qui permettra aux autres assureurs d’évaluer le niveau de risque à couvrir en cas de changement de compagnie d’assurance. Les démarches pour faire une demande de relevé d’information Pour obtenir votre relevé d’information, il suffit de déposer ou d’envoyer une demande écrite à votre assureur. En général, ce document vous parviendra dans les 15 jours qui suivent. Notez que vous devez recevoir tous les ans avec votre avis de renouvellement d’assurance auto, un exemplaire de votre relevé d’information. Le relevé d’information retrace l’historique de la vie de conducteur sur une durée variant de 2 ans à 5 ans selon les assureurs. Avant de résilier votre contrat, comparez les offres d’assurance auto en ligne pour souscrire dans les meilleures conditions et à des tarifs défiant toute...

Read More

Le renouvellement du contrat d’assurance auto

Le renouvellement de l’assurance auto se fait automatiquement à la date d’anniversaire de la signature du contrat. Lorsque vous recevez l’avis de renouvellement envoyé par l’assureur 30 jours avant la date d’anniversaire du contrat, vous avez le droit d’envoyer une demande de résiliation si vous le souhaitez. À la date d’anniversaire du contrat, l’assuré peut décider de renouveler ou de résilier son assurance auto. Avant de prendre une décision, découvrez les informations suivantes. Le renouvellement par tacite reconduction La tacite reconduction est un système destiné à faciliter la gestion du contrat d’assurance auto. Si vous désirez renouveler votre contrat, il suffit de ne pas répondre à l’avis que vous réceptionnez 30 jours avant l’échéance. Si votre assureur ne remplit cette obligation légale, sachez que la date de tacite reconduction correspond à la date de la signature ou de la prise d’effet de l’assurance auto, vous avez le droit de résilier ou de modifier votre contrat dès que vous vous en apercevez. Modifier les termes de son contrat Si, au cours de l’année, vos besoins ont changé (ajout d’un conducteur secondaire, remplacer le contrat tout risque par une garantie responsabilité civile ou un contrat intermédiaire, etc.) et que vous souhaitez adapter les garanties de votre assurance auto, c’est le moment de faire une demande de devis. Indiquez dans une lettre recommandée avec accusé de réception toutes les nouvelles garanties qui vous intéressent. Pour savoir si l’offre que vous recevez est intéressante, utilisez un comparateur en ligne : vous connaitrez ainsi les tarifs pratiqués sur le marché. N’hésitez pas à négocier auprès de votre assureur en évoquant votre fidélité et vos atouts. Si celui-ci ne fait aucun geste commercial, demandez des devis auprès des prestataires qui affichent les prix les plus intéressants pour le niveau de couverture souhaité. La résiliation du contrat d’assurance auto Il existe plusieurs motifs qui vous permettent de résilier votre assurance auto. À la date d’anniversaire de la signature du contrat, si les tarifs de votre assureur, les modalités d’indemnisation ou les franchises qu’ils imposent ne vous conviennent plus, vous avez le droit de demander la résiliation. Notez que votre assureur peut aussi décider de ne pas renouveler votre assurance auto si votre taux de sinistralité est...

Read More

L’assureur peut refuser de verser des indemnités

L’assureur a le droit de refuser d’indemniser ses clients s’ils ne payent pas leur cotisation, s’ils tardent à déclarer un changement de situation ou s’ils font délibérément une fausse déclaration. Le refus d’indemnisation est un dispositif légal, mais très bien encadré pour éviter les abus des professionnels. Pour savoir si vous ne contesterez pas la décision de votre assureur en vain, découvrez les cas de refus prévus par la loi. Refus d’indemnisation, dans quels cas l’assureur peut-il se défiler ? Les cas de refus d’indemnisation sont indiqués dans l’article 113 du Code des assurances : la déclaration tardive préjudiciable à l’assureur est un motif valable qui lui permet de résilier le contrat s’il arrive à prouver les dommages qu’il a subi la fausse déclaration délibérée peut entrainer la nullité de l’assurance auto sans remboursement des primes déjà versées en cas de défaut de paiement de cotisation, le contrat est suspendu au bout de 30 jours après la date d’échéance prévue dans le contrat. Puis, 10 jours après la suspension, l’assureur procède à la résiliation. Bien que vous disposiez d’un délai de 2 ans pour émettre une contestation, il est préférable de réagir au plus tôt pour avoir plus de chance de voir votre démarche aboutir. Le refus d’indemnisation en cas de responsabilité totale Depuis la signature de la convention IRSA (Indemnisation Règlement des Sinistres Automobiles), les assurés sont pris en charge par leur propre assureur pour améliorer les services d’indemnisation. Ce nouveau procédé appelé  « indemnisation direct de l’assuré » est basé sur un barème qui varie en fonction de la part de responsabilité de l’assuré dans l’accident. S’il l’assuré n’est pas responsable, il bénéficie d’une couverture intégrale. En cas de responsabilité partielle, l’indemnisation est proportionnellement minorée. Si l’assuré est totalement responsable de l’accident, son assureur peut refuser de l’indemniser, à moins qu’il dispose d’une garantie dommages au véhicule. Comme les conventions des assureurs ne sont pas opposables aux clients, vous avez le droit de contester sa décision en vous appuyant sur le droit...

Read More

Une bonne assurance pour votre poids lourd

Avant de vous engager auprès d’un assureur, informez-vous sur l’assurance poids lourd. Que vous utilisiez votre véhicule à titre professionnel ou à titre privé, pensez à bien choisir votre contrat d’assurance en étudiant minutieusement les garanties proposées. Si vous possédez un véhicule qui pèse plus de 3,5 tonnes, vous devez l’assurer comme un poids lourd. Cependant, vous devez bien choisir les garanties en fonction de vos besoins. Des garanties spécifiques pour votre véhicule Comme tous les véhicules, les poids lourds ne peuvent pas rouler sans une garantie responsabilité civile. Même si l’assurance au tiers est la seule garantie obligatoire, il faut penser à souscrire d’autres garanties pour bénéficier d’une couverture satisfaisante en cas d’accident. Souscrivez une garantie personnelle pour le conducteur, une garantie pour les marchandises ou les personnes transportées et une bonne protection pour les déplacements effectués. Vérifiez si les restrictions géographiques imposées par l’assureur sont adaptées à vos besoins : si vous devez voyager en dehors des frontières de l’Hexagone, assurez-vous que vous profitez de toutes les couvertures sélectionnées dans les autres pays où vous devez rouler. D’autres garanties optionnelles vous permettent également d’augmenter le niveau de couverture de votre assurance poids lourd : la protection juridique la garantie assistance la garantie bris de glace la garantie vol la garantie incendie la garantie explosion la garantie catastrophes naturelles la garantie dommages corporels la garantie perte d’exploitation si le véhicule est utilisé à titre professionnel. Trouver une assurance poids lourd au juste prix Le coût de l’assurance poids lourd dépend de plusieurs paramètres tels que les garanties incluses, le modèle et la marque du camion, le bonus du conducteur. Toutefois, il faut savoir que l’assurance poids lourd coûte plus cher que les contrats destinés aux autres types de véhicules. Pour souscrire dans les meilleures conditions, utilisez le comparateur d’assurance auto en ligne en spécifiant les caractéristiques de votre véhicule. Vous obtiendrez la liste des contrats les plus adaptés à vos besoins en moins d’une minute. N’hésitez pas à demander un devis personnalisé aux professionnels qui affichent les tarifs les plus...

Read More